Cité Heurteau, Hornaing, février 2020

Cité Heurteau

La fosse Heurteau ou Émile Heurteau de la Compagnie des mines d’Anzin est un ancien charbonnage du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, situé à Hornaing. Deux puits sont foncés en 1927 dans le nord de la commune afin d’assurer le service et l’aérage pour la fosse Agache située à Fenain. La cité Heurteau a été bâtie à proximité de la fosse.

La Compagnie des mines d’Anzin est nationalisée en 1946, et intègre le Groupe de Valenciennes. Des habitations de plain-pied viennent agrandir la cité. La Centrale thermique d’Hornaing est construite dans les années 1950 au sud de la fosse, rasant ainsi son terril. Le puits no 1 est remblayé en 1966, et ses installations sont détruites. Le puits no 2 ferme en même temps que la fosse Agache en 1976, et ses installations sont détruites la même année, à l’exception du chevalement qui l’est le 19 septembre 1978. La carreau de fosse sert ensuite à stocker le charbon de la centrale.

(Extrait de la page Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fosse_Heurteau)


Sia Habitat

Dans trois cités minières des Hauts-de-France, Sia Habitat expérimente, depuis 2018, une démarche novatrice qui accompagne ses programmes de réhabilitation. Baptisée Co&SIA, elle s’inscrit dans le plan gouvernemental qui préside au Renouveau du Bassin minier. Concrètement, Co&SIA profite de la rénovation d’une cité pour imaginer et mettre en oeuvre de nouvelles façons de mieux vivre ensemble. En relais des travaux, la démarche embarque ainsi locataires, voisins, collectivités, associations locales pour co-construire avec eux des initiatives visant à rendre les cités minières attractives et aussi productives. Pour le bailleur, l’objectif est triple : accroître la performance patrimoniale, citoyenne et locative de son parc.

A ce jour, l’expérimentation a porté sur 462 logements dans 3 cités pilotes à Raismes [59], Méricourt [62] et Hornaing [59]. Aujourd’hui, Sia Habitat passe à la vitesse supérieure. Sur la période 2019 – 2025, la nouvelle démarche sera notamment déployée à Escaudain [59], Lens [62], Liévin [62], Noeux-les-Mines [62], Rouvroy [62], Onnaing [59] et Somain [59] dans le cadre d’un vaste plan, doté de 260 millions d’euros, pour la réhabilitation de 4 100 logements.

3 leviers pour rendre des cités minières attractives et productives ///

Et si demain, les cités minières des Hauts-de-France devenaient attractives et même productives ? En agissant sur 3 leviers de performance – patrimoniale, citoyenne et locative – Sia Habitat a imaginé Co&SIA : une démarche innovante qui profite d’un programme de réhabilitation pour repenser l’organisation et la vie d’une cité.

Performance patrimoniale ///

Pour réduire significativement le couple « loyer + charges » de chaque locataire, Sia Habitat agit sur le bâti. Le bailleur engage des travaux de rénovation énergétique qui placent le curseur bien au-delà des normes. Résultat : 50% d’économie sur la facture énergétique, soit entre 30 € et 50 € par mois et par foyer. En relais, profitant de la phase de travaux, certains logements sont réaménagés pour s’adapter au besoin des occupants d’aujourd’hui, souvent âgés.

Performance citoyenne ///

Le programme de travaux est aussi l’occasion de réaménager des lieux jusque-là inexploités. Certains logements vacants sont ainsi transformés en tiers-lieux ou autres ateliers créatifs au sein desquels les habitants fabriquent et réparent des objets. Plus loin, des terrains laissés à l’abandon deviennent des jardins partagés dans lesquels on cultive des légumes que l’on pourra consommer ou même vendre dans une coopérative créée au cœur de la cité.

Dans la même dynamique, d’autres initiatives voient le jour. Imaginées en réponse aux enquêtes sociales approfondies menées dans chaque cité, elles favorisent l’emploi, l’insertion, préservent la santé de chacun ou encore font entrer la culture ou la pratique du sport dans le quartier.

Performance locative ///

A partir des mêmes enquêtes sociales, Sia Habitat identifie les plus fragiles, au sein de chaque cité, pour leur apporter des réponses individualisées et les aider à poursuivre leur parcours résidentiel.

Le Co comme ligne de conduite ///

Initiée par Sia Habitat, la démarche Co&SIA fait le pari de l’intelligence collective. En fédérant locataires, voisins, collectivités et associations locales, elle impulse de nouvelles solidarités et favorise la cohésion sociale. A Hornaing, pour accompagner la réhabilitation de 153 logements, Sia Habitat impulse cette dynamique, avec la commune, la Communauté de Communes Cœur d’Ostrevent et la maison de quartier, en ciblant particulièrement les thématiques de la réinsertion et de l’emploi .

Avec Co&SIA, Sia Habitat répond à la mission de dépasser son rôle d’acteur du logement pour favoriser la cohésion sociale en plaçant l’habitant au cœur de tout.


Jean-Michel André

Né en 1976, Jean-Michel André, diplômé en photographie de l’école des Gobelins, vit dans le Nord de la France et fait partie des artistes de la galerie Les Bains Révélateurs. Il est également membre du Studio Hans Lucas.

Depuis une dizaine d’années, il poursuit un travail de création photographique, au croisement des lectures plastique et documentaire. Sa démarche s’articule autour d’une vision politique et poétique du territoire. Il interroge ses limites, sa mémoire et ses évolutions. Il explore aussi la notion de circulation, et notamment celle des flux économiques, financiers et migratoires, qui caractérise le monde contemporain.

Les échanges et le partage sont au coeur de sa démarche artistique. La photographie est pour lui l’expression sensible de l’attention qu’il porte au territoire et à l’humain.
Son travail auprès des habitants donnera lieu à des restitutions sous forme d’expositions sur le territoire et à une mise en valeur sur cette plateforme numérique. Son travail est consultable en ligne : www.jm-andre.com

%d blogueurs aiment cette page :